Suite du blog…. ( Page 4 / 6)

L’étape suivante a consisté à réaliser le support destiné à recevoir la plaque comprenant les 2 joysticks et les boutons. Ce support est constitué de tasseaux de bois sur lesquels la plaque des joysticks viendra reposer à plat.

tiroir7.jpg

J’ai prévu de réaliser la plaque support pour les joysticks à l’aide de 2 plexis translucides entre lesquels je viendrais coller un autocollant décoratif (j’aborderais cette opération en détail un peu plus loin dans le blog).

Afin de simuler la position de la plaque et d’effectuer diverses vérifications, j’ai imprimé une version « N&B » (sur papier ordinaire) de l’autocollant décoratif de la plaque des joysticks.


panneau.jpg

J’ai ensuite posé ce tirage papier sur les tasseaux de bois comme on peut le voir sur la photo-ci dessous.

panneau1.jpg

Sur les 2 photos ci-dessous, vous pourrez également constater la présence d’une découpe rectangulaire dans la partie avant basse du meuble. Cette découpe me permet d’avoir accès au PC intégré au meuble afin de pouvoir le mettre en « marche ».

panneau2.jpg

A l’origine, j’avais prévu de réaliser uniquement 2 petits orifices en face avant du meuble, lesquels me permettraient avec un « stylet » de pousser les boutons « Marche » et « Reset » du PC. Toutefois après l’achat du PC devant équiper mon meuble d’arcade, j’ai été contraint comme je vais vous l’expliquer ci-dessous de modifier mes « plans ».

A ce titre, je vous suggère vivement de vous soucier en premier lieu du type de PC qui devra être intégré à votre meuble (avant même de commencer la fabrication du meuble) afin que vous puissiez anticiper et planifier la position du PC dans le meuble et la manière dont vous allez le mettre en « marche » depuis l’extérieur du meuble.

Pour ma part fait fait le contraire en commençant la fabrication du meuble et en me disant que je verrais le « problème » de l’accès à la mise en « marche » du PC au dernier moment.

J’ai en fait eu beaucoup de chance de « tomber » sur un PC de petite taille. J’ai ainsi fait l’acquisition d’un PC ACER doté d’un disque dur d’1 To (idéal pour pouvoir stocker les nombreux jeux).

pc1.jpg

Mon principal problème est que le bouton de mise en « marche » du PC se situe sur le dessus ! Dès lors il m’était impossible d’avoir recours à ma première idée de mise en « marche » via un stylet en face avant de mon meuble.

J’ai alors regardé la solution retenue dans le meuble de Koenigs (consistant à utiliser un cache amovible en tissu noir – comme ceux que l’on trouve sur les enceintes audio). Je dois dire que cette solution ne me plaisait pas d’un point de vue esthétique.

J’ai ensuite regardé la solution retenue sur la plupart des bornes d’arcade réalisées par des particuliers, laquelle consiste à avoir accès au PC via la porte d’un monnayeur récupéré sur une vraie borne d’arcade. En dépit de nombreuses recherches, je ne suis toutefois pas parvenu à trouver une porte de monnayeur de ce type.

panneau3.jpg

Après de nombreuses autres recherches j’ai réussi à mettre la main sur la plaque avant d’un coffret équipé d’un couvercle rabattable translucide (ne me demandez pas la marque ou la référence de ce produit… il s’agit d’un matériel de « récup. »).

panneau4.jpg

Toujours est-il que ce dernier me permettait de disposer d’un accessoire de finition m’autorisant à réaliser une petite trappe d’accès en face avant du meuble. J’ai donc peint le boîtier et son couvercle rabattable en noir et j’y ai ajouté une petite clef (servant uniquement pour la « d’éco » et pour faciliter l’ouverture du couvercle faisant alors office de porte pour la trappe d’accès).

pc2.jpg

La photo ci-dessus montre la vue arrière du meuble dans lequel on distingue le PC et le caisson de basse (pour lequel j’ai utilisé des tasseaux de bois destinés à le bloquer et à éviter qu’il ne « se ballade » dans le meuble sous l’effet de ses vibrations).

On peut également constater qu’en débit de ses petites dimensions, il m’a été impossible de positionner la tour du PC directement face à la trappe d’accès. Il m’a fallut en fait l’installer de biais dans le meuble.

A noter également la présence d’un néon permettant de disposer d’un éclairage interne du meuble (idéal lorsque l’on met ou enlève un DVD dans le lecteur du PC).

Au final, la trappe d’accès me permet:

- De mettre en « marche » le PC.

- D’allumer/d’éteindre le néon interne du meuble (via un interrupteur
situé juste en haut à l’entrée de la trappe d’accès).

- D’insérer et de retirer des DVD ou CD-ROM dans le lecteur
de la tour du PC (pour cette opération, le néon interne
est d’une grande utilité pour y voir « clair »).

- De raccorder une Clef mémoire sur le port USB du PC, via un
petit cordon de  déport que j’ai ajouté juste en bas à l’entrée
de la trappe d’accès).

———————————————————————-

L’étape suivante a consisté à approvisionner les plaques translucides entrant dans la fabrication du meuble. J’avais initialement utilisé une plaque translucide de « récupération » pour réaliser le bandeau de présentation du meuble. En dépit de mes efforts, il m’a été difficile de réaliser une découpe « propre » et « net » de ce dernier.

plexisb.jpg

C’est la raison pour laquelle j’ai directement fait couper les plaques translucides chez Leroy Merlin™ (ce service est gratuit ou ne coûte pratiquement rien, dès lors que vous achetez la plaque chez eux). Il vous suffit de leur fournir des plans et ils vous la découpe comme vous le voulez avec une finition impeccable !

plexisa.jpg

J’ai donc fait découper la plaque translucide en 4 parties (2 morceaux pour réaliser le support de la plaque des joysticks, un morceau servant à réaliser la vitre de protection devant l’écran) et le dernier morceau devant être utilisé pour le bandeau de présentation du meuble (marquee).

Sur les photos, les plaques paraisent opaques. Cet effet est en fait du aux films de protection présents sur chacune des faces de la plaque. Conservez ce film jusqu’au dernier moment afin d’éviter de rayer les plaques.

——————————————————————————–

L’étape suivante a consité à la réalisation et à la pose des 5 autocollants de décoration sur le meuble. Pour ce faire, j’ai récupéré les documents au format PDF sur le site de koenigs en modifiant certains d’entres eux à l’aide de Photoshop™. Puis j’ai demandé à un imprimeur de ma région d’en réaliser l’impression sur un support autocollant.

La photo ci-dessous montre les autocollants stockés sur la table de mon salon (après leur impression, j’ai préféré les laisser sécher pafaitement pendant une nuit avant de les appliquer sur le meuble d’arcade).

autoco2.jpg

- Le premier autocollant concerne l’habillage « bas » de
mon meuble. J’ai modifié sa hauteur pour qu’il arrive
« à ras » de la trappe d’accès.

- Le second autocollant concerne l’habillage de panneau
avant du tiroir.
- Le troisième autocollant concerne l’habillage de la barre
frontale du meuble.

autoco3.jpg

A ce titre vous pourrez constater que j’ai ajouté 4 boutons en façade sur cette barre (la photo ci-dessus représente la barre avec les trous prévus pour les boutons. Initialement sur la borne d’arcade de Koenigs ces boutons étaient sur la plaque de commande des joysticks. Pour ma part, j’ai trouvé que ceci nuisait à l’ergonomie.

autoco4.jpg

La photo ci-dessus montre la barre équipée des 4 boutons. Afin d’éviter de trop « charger » la barre, j’ai utilisé 2 boutons de taille standards et 2 boutons miniatures (équipés d’une led bleue). J’ai ajouté un transformateur (de récupération) dans le meuble pour alimenter les Leds de ces boutons. Le bouton de droite sert à ajouter des crédits sous Mame (il simule l’insertion de pièces de monnaie). Le bouton de gauche sert de touche ‘ESCAPE’ pour quitter les jeux sous Mame. Les autres boutons ont des fonctions diverses (lancé de balle pour les flippers, etc…).

- Le quatrième autocollant concerne la décoration de la plaque
supportant les joysticks et les boutons (je reviendrais
longuement sur cette plaque dans la page suivante du blog).

autocol1.jpg

- Le dernier autocollant concerne le bandeau de présentation
(marquee). Après une recherche sur Internet j’ai trouvé un
modèle très original en libre accès (qui plus est de bonne
résolution).

autoco5.jpg

La photo ci-dessus montre le meuble « équipé’ » de 4 autocollants. La pose de ces derniers est un travail très délicat. Travaillez tout doucement avec la plus grande attention. La méthode consiste à appliquer un coin de l’autocollant et à dérouler ce dernier sur le meuble en chassant les bulles d’air. Si une bulle reste présente, il vous est possible de décoller une partie de l’autocollant (avec la plus grande délicatesse) afin de recommencer la pose en éliminant la bulle d’air récalcitrante.

Cliquez ici pour lire la suite du blog…

pas de réponses

Laisser un commentaire

specialecouple |
Incandescence |
Gamer |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | wow po seller
| Team School
| illusione magic