Suite du blog…. ( Page 3 / 6)

Bon… autant vous prévenir tout de suite… Les pages qui suivent ont été rédigées après la fabication du meuble d’arcade.

J’avais prévu d’écrire le blog au fur et à mesure… mais bon vous savez ce que c’est… on a pas toujours le temps sur le moment… et on se dit:

- Je vais continuer le blog demain…
- Dans 3 jours…
- La semaine prochaine…

et puis voila comment 3 mois ont passé depuis que le meuble est opérationnel !

Je vais donc rassembler mes souvenirs (et les photos que j’avais heureusement prises au fur et à mesure) et faire « comme si »… j’écrivais le blog au fil de ma réalisation (en apportant toutefois quelques petits commentaires issus de mon expérience après utilisation du meuble… ce qui n’est peut être pas plus mal).

———————————————————————————-

L’étape suivante a consisté à ajouter 2 boutons de chaque côté du meuble afin de pouvoir exploiter ces derniers avec les émulateurs de flippers. Le premier bouton est attribué au contrôle du « flip », le second pour simuler le « bousculement » du flipper afin de faire dévier la trajectoire de la balle (Il vous faudra utiliser ce dernier avec parcimonie… sous peine de « TILT » en pleine partie !)

bp2.jpg

Note: Avec le recul et plusieurs mois d’utilisations de ma borne d’arcade, je vous conseille de rapprocher les 2 boutons un peu plus l’un de l’autre. En effet, à l’usage le bouton du « Tilt » est un peu trop décalé pour une manipulation rapide en pleine action.

bp1.jpg

———————————————————————————-

L’étape suivante a consisté à réaliser l’éclairage du panneau « haut » de présentation du meuble (le terme anglais pour ce panneau est « marquee »). Cet éclairage est bien sur optionnel… mais quitte à avoir un meuble qui ressemble le plus possible à un « vrai » meuble d’arcade… autant ajouter ce dernier !

L’idée est d’utiliser une source lumineuse à placer derrière le panneau afin de pouvoir l’éclairer de l’intérieur. Mon premier réflexe a été d’acheter un néon de 30 cm. Bon… vous pouvez tout de suite oublier ce type d’éclairage… Même  »collé » contre le panneau, l’éclairage est insuffisant.. et en plus le panneau est alors trop largement exposé à la chaleur du néon.

lampe0.jpg

J’ai finalement « recyclé » le néon en l’utilisant pour allumer l’intérieur du meuble (je reviendrais sur cette étape un peu plus loin dans le blog).

lampe1.jpg


Mon choix s’est alors porté sur des lampes à Leds « haut rendement ». Ces dernières éclairent très fortement en ayant comme principal avantage de ne pas « diffuser » de chaleur (ce qui est très important pour une utilisation dans un meuble en bois). Seul le culot et le corps de la lampe chauffent… mais la lampe ne projette pas de chaleur vers l’avant.

Qui plus est, ces lampes disposent d’une très grande durée de vie. Le seul « bémol » est qu’elles sont relativement chères… Mais bon.. quant on aime.. on ne compte pas…

lampe2.jpg


Chaque lampe est livrée avec une petite boîte de raccordement permettant de loger leur bornier d’alimentation. La boîte en question possède une patte de fixation en métal que j’ai récupéré et tordu à 90° pour l’utiliser comme support pour mes lampes. De plus la patte de fixation possède une petite découpe dans laquelle le culot de la lampe s’encastre parfaitement. En fait je n’aurais pas pu rêver mieux comme solution et j’ai ainsi gagné un temps énorme pour la réalisation de l’éclairage du panneau.

lampe3.jpg

J’ai donc utilisé 4 lampes reliées en sortie de l’interrupteur « M/A » du meuble (les boîtes de raccordement des lampes ont étés mises à contribution pour effectuer un câblage « sécurisé »).

lampe4.jpg

Le résultat est impeccable. L’éclairage du panneau haut est excellent et l’ensemble ne chauffe pas.

——————————————————————————

La prochaine étape a consisté à réaliser, le tiroir dans lequel sera rangé le clavier du PC. De part l’absence d’informations précises sur les plans de la borne d’arcade qui m’a servi de « modèle », j’ai dans un premier temps envisagé de ne pas réaliser cette partie et de laisser le clavier à l’intérieur du meuble…

Heureusement que je ne me suis pas « écouté »… j’aurais fait une grave erreur. Même après installation et configuration des différents émulateurs le recours au clavier est on ne peut plus fréquent… Il vous faut donc IMPERATIVEMENT prévoir un tiroir dans votre meuble.

Pour ma part, j’ai récupéré un des tiroirs de mon ancien meuble.

tiroir1.jpg 

J’ai retiré la face avant afin de pouvoir monter le tiroir à l’envers… J’ai réduit sa hauteur et renforcé sa structure en collant tous les bords.

tiroir2.jpg

J’ai ensuite ajouté une face avant sur le tiroir.

tiroir3.jpg

Puis J’ai fixé le tiroir à l’aide des réglettes (également récupérées sur le meuble d’origine). Cette opération a en fait été moins difficile que je ne le pensais. En m’y reprenant à plusieurs fois j’ai réussi à fixer le tiroir de façon bien horizontal en laissant juste ce qu’il « faut de jeu ».

tiroir4.jpg

Afin que le tiroir se ferme correctement, j’ai également ajouté 2 aimants au fond avec 2 petites plaques en métal. J’ai laissé un petit « jeu » (quelques millimètres) entre les aimants et leurs plaques en métal afin que le tiroir soit légèrement attiré et bloqué lorsqu’on le ferme, sans pour autant opposer une force trop important lors de son ouverture.


tiroir5.jpg

La photo ci-dessous montre le tiroir lorsqu’il est ouvert.

tiroir9.jpg

La photo ci-dessous mont un « gros plan » sur le système d’aimants. On y voit également les vis que j’ai utilisées afin que le tiroir dispose d’une butée lorsqu’on le referme complètement.

tiroir6.jpg


Avec le recul, je me rencontre qu’il est effectivement difficile de bien documenter cette partie car il vous faudra probablement adapter le tiroir « à votre « sauce » en fonction de certaines contraintes techniques propres à votre meuble.

Cliquez ici pour lire la suite du blog…


pas de réponses

Laisser un commentaire

specialecouple |
Incandescence |
Gamer |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | wow po seller
| Team School
| illusione magic